Vous êtes ici : Accueil > Orgue > Facture > Principe et fonctionnement

Principe et fonctionnement

Disposition des tuyaux

Warning: Parameter 2 to PlumeSmartyPants::parseContent() expected to be a reference, value given in /home/www/pmisandeau/cathedrale/manager/inc/class.hook.php on line 42
tuyaux pliés

D'après le principe de transmission mécanique, électrique ou pneumatique et la théorie acoustique, les tuyaux peuvent être placés n'importe où et n'importe comment dans le buffet. Cependant les tuyaux sont disposés en jeux qui sont eux-même groupés par famille. On compte (en France du moins) trois grandes familles essentielles : le plenum, la synthèse flûtée et les anches.

Le plenum

C'est la famille de base de tout orgue normal, fut-il de 4 Jeux. Plenum se traduit par « plein-jeu » ou encore « plain-jeu », ce terme suggère l'idée de plénitude, d'étalement, d'égalité de répartition et d'omniprésence sur toute l'étendue d'un clavier.
Le plenum est composé de jeux dits principaux (tuyaux de taille moyenne) mis en proportion de diamètre les uns par rapport aux autres, selon la région grave, médium et aigu (suivant en cela une courbe proche de celle du seuil d'audibilité en acoustique). Pour un orgue de 8 pieds, il comprend les jeux suivants :

  • principal 8
  • prestant 4
  • doublette 4
  • mixtures

Les mixtures sont faites des fournitures et cymbales. Ce sont des groupements d'octaves et de quintes aiguës. Pour une note, il y aura donc plusieurs rangées de tuyaux qui parleront simultanément.

La synthèse flûtée

Sur une base de flûte (ouverte ou bouchée si c'est un bourdon) s'étagent les mutations. Superposée selon l'ordre d'apparition des harmoniques naturelles, elles donnent les divers « jeu de tierce ». exemple avec fondamentale de 8 pieds :

  • son 5 - harmonique 4 - 1 3/5 de pieds - Tierce - mi 3
  • son 4 - harmonique 3 - 2 de pieds - Quarte - do 3
  • son 3 - harmonique 2 - 2 2/3 de pieds - Nasard - sol 2
  • son 2 - harmonique 1 - 4 de pieds - Flûte - do 2
  • son 1 - fondamentale - 8 de pieds - Bourdon - do 1

Si ces 5 sons sont groupés en un seul bloc, cela forme le jeu de cornet 5 rgs. (cornet de grand-orgue et cornet de récit)

Les anches

  • la batterie d'anches. Elle ne mêle que les jeux du type trompette à l'octave les unes des autres. Exemple : bombarde 16, trompette 8, clairon 4
  • les anches de détail, en général à corps raccourci ou de demi-longueur. Exemple : régales, cromorne, chalumeau, hautbois, voix humaine...

Jeux ondulants, jeux harmoniques forment des catégories à part, liés à une esthétique symphonique.

L'art de combiner judicieusement les jeux entre eux s'appelle la registration.

© Philippe LESAGE - Août 97
Les photos cette page sont de Jean-Michel DECROIX

Chapitres de l'article Principe et fonctionnement

  1. Historique
  2. Le sommier
  3. Le système de transmission
  4. Les tuyaux
  5. Disposition des tuyaux